LE BILAN DE COMPÉTENCES



Pour votre carrière professionnelle


Le Bilan de Compétences vise à soutenir les individus face aux réalités du marché du travail.
Dans ce contexte, les adultes sont appelés régulièrement, au cours de leur carrière, à questionner le sens qu'ils attribuent au travail et la direction qu'ils souhaitent donner à leur carrière.
Ainsi, lors d'une période de transition professionnelle, certains individus envisagent une démarche de bilan de compétences, car il se sentent parfois déstabilisés, perdus face à l'inconnu ou habité par un vide professionnel. Ils peuvent vivre une diminution de leur sentiment d'efficacité personnelle, qui les amène à remettre en question leurs compétences.
D'autres sont intéressés à entreprendre une démarche de bilan pour mieux connaitre leurs compétences, dans le but de favoriser leur adaptation aux exigences du marché du travail et de devenir proactifs dans leur cheminement de carrière.
Ces divers motifs éveillent chez l'individu un besoin d'être accompagné pour mieux faire le point sur ses compétences et pour déterminer ensuite un projet professionnel.





Pour être épanoui au travail


Outre l'intérêt, dans une perspective d'apprentissage tout au long de la vie, de faire le point sur ses compétences, le processus de bilan de compétences peut aussi être avantageux pour la santé au travail.
La pression causée par les nouvelles méthodes de gestion et de production, les demandes accrues des employeurs, l'augmentation de la charge de travail, la précarité du travail..., occasionnent, chez les travailleurs, une hausse du niveau de stress et d'anxiété.

Dans ce contexte, il est de première importance d'accompagner l'adulte aux prises avec cette détresse qui peut générer une souffrance identitaire susceptible de semer un doute vis-à-vis de son sentiment d'efficacité personnelle et, par conséquent, de ses compétences. Un besoin d'accompagnement pour s'adapter à la complexité du marché du travail émerge ainsi chez certaines personnes.
La démarche du bilan de compétences est envisagée comme l'une des réponses à une telle augmentation de la fragilité et de la précarité de la vie professionnelle.